Clé spirituelle de l'astrologie Musulmane d'après Mohyddîn Ibn Arabi - Titus Burckhardt

Parution : 01/02/2005
Editeur : Archè
ISBN : 88-7252-035-5
EAN13 : 9788872520352
Format : 16 cm x 21 cm
Nb pages : 62
L'oeuvre écrite du « plus grand Maître » ( ash-shaikh alakbar) soufi, Mohyiddîn ibn Arabi, comporte certaines considérations sur l'astrologie qui permettent d'entrevoir comment cette science, qui n'est parvenue à l'Occident moderne que sous une forme fragmentaire et réduite à quelques-unes de ses applications les plus contingentes, pouvait se rattacher à des principes métaphysiques, donc, relevant d'une connaissance qui se suffit à elle-même. L'astrologie, telle qu'elle fut répandue au moyen âge dans les civilisations chrétienne et islamique et qu'elle subsiste encore en certains pays arabes, doit sa forme à l'hermétisme alexandrin, elle n'est donc ni islamique ni chrétienne dans son essence, et elle ne saurait d'ailleurs trouver une place dans la perspective religieuse des traditions monothéistes, étant donné que cette perspective insiste sur la responsabilité de l'individu devant son Créateur et qu'elle évite de ce fait tout ce qui pourrait voiler cette relation par la considération de causes intermédiaires. Si l'astrologie a néanmoins pu être intégrée dans les ésotérismes chrétien et musulman, c'est qu'elle perpétuait, vehiculée par l'hermétisme, certains aspect d'un symbolisme très primordial, la pénétration contemplative de l'ambiance cosmique... Ibn Arabî saisit non seulement l'essence véritable de l'astrologie islamique, en recourant à la tradition astrologique arabe et iranienne, et aux doctrines soufies, mais se sert de la «clef» propre à cette science pour expliquer l'astrologie en soi-même ainsi qu'elle a été entendue jusqu'à la Renaissance, en ouvrant des perspectives qui transcendent cette forme particulière et en précisent la position et la valeur dans le cadre de l'ésotérisme universel. En fait, des rappels fréquents aux autres traditions astrologiques, cosmologiques et métaphysiques (hindoue, chinoise, tibétaine et peau-rouge) ne manquent pas. Le volume est accompagné de 2 figures et d'une double planche hors texte figurant les signes zodiacaux et leurs multiples correspondances (les lettres arabes, les Noms divins islamiques etc.).