Les Cahiers de Villard De Honnecourt N°57

Ouvrage indisponible
Parution : 2004
Editeur : GLNF
ISBN : 2-901628-44-3
EAN13 : 9782901628446
Format : 15 cm x 24 cm
Nb pages : 351
Valeurs Chrétiennes et Rites spéciaux
Le fondement d'une société initiatique réside dans la métaphysique ambiante ce qui explique l'éclosion de la Maçonnerie spéculative et régulière à partir du terreau culturel chrétien existant en Europe au XVIII s.
L'enfance du christianisme montre comment à partir d'une orthodoxie contestée pendant les 5 premiers siècles par les controverses et les hérésies, on arrive à une Église impériale comportant une orthopraxie, ce qui explique la vogue des manuels d'instruction et des pocket compagnons maçonniques chez les maçons spéculatifs anglais du XVIII s( F. Delon).
Le Rite Ecossais et Rectifié insiste sur la valeur symbolique des deux Saints Jean : il n y a pas de choix à faire entre les symboles de l'Évangéliste démontrant la vraie connaissance et le Baptiste avec l'accès à la lumière. Bernard de Clairvaux s'inscrit dans le renouveau chrétien du XII siècle, avec en particulier la réforme du monachisme occidental et la création de l'Ordre des Templiers dont il a organisé la régie.
Ramsay, stuartiste, disciple spirituel de Fénelon qui l’a converti au catholicisme, est l'inventeur de l'écossisme et a joué un rôle essentiel dans la relation entre l'Église catholique et la Maçonnerie récente.
Edouard de Ribecourt, protestant suisse, devint Commandeur du Rite Ecossais Rectifié dés 1910 et notre premier Grand Maitre en 1913.

Sommaire

L'enfance du christianisme Constans Louis
Les valeurs templières en Maçonnerie Pouille Armand
Les réformes spirituelles du RER Van Win Jean-Charles
Le RER, le bien comprendre, le bien transmettre, le bien vivre Douénias Alexandre
La Franc-Maçonnerie sur les marches orientales del'Europe au XVIIIe siècle Delon Francis
Saint Bernard de Clairvaux Rouffignac Jean
André Ramsay Baron Michel
Édouard de Ribaucourt Bouché Patrick
Pourquoi nous sommes Francs-Maçons ? Coombes Willian-James
Sur les deux colonnes du temple Paulet Pierre