Eve dans l'Humanité - Maria Deraismes

Parution : 01/05/2008
Editeur : Abeille &,Castor
ISBN : 978-2-917715-00-0
EAN13 : 9782917715000
Format : 12,5 cm x 19,5 cm
Nb pages : 256
« Depuis quand les femmes s'occupent-elles de politique ? » demandait Bonaparte à Mme de Staël. « Depuis qu'on les guillotine », répondait-elle.
Marie-Adélaïde Deraismes, dite Maria Deraismes, nait à Paris le 15 août 1828, au sein d'une famille de riches commerçants républicains. Maria acquiert rapidement, notamment grâce à sa sœur Anna, une culture dépassant à plusieurs égards celle des femmes de son époque, dont peu reçoivent une éducation à l'égal des hommes. Maria est une femme engagée. Féministe, elle participe aux côtés d'André Léo et Léon Richer, journalistes, à la création de la Société pour la revendication des droits de la femme, en 1870. La loi de 1881 sur la presse autorisant les femmes à devenir directrices de journaux, Maria Deraismes achète Le Républicain de Seine-et-Oise pour soutenir les candidats républicains.
Elle devient présidente de la Fédération des Libres penseurs de Sei-ne-et-Oise et crée, avec Georges Martin, farouche défenseur de l'intégration des femmes en maçonnerie, la Grande Loge Symbolique Ecossaise « Le Droit Humain », en 1893.
C'est dès 1866, décidée notamment par la lecture de pamphlets antiféministes de Barbey d'Aurevilly, qu'elle participe aux conférences organisées par des maçons, dont Léon Richer, en l'hôtel du Grand Orient.
Eve dans l'humanité réunit les discours de Maria Deraismes prononcés lors de ces conférences, et certains textes majeurs qu'elle a écrits durant cette période, dont « Eve contre Dumas fils ».