Symboles cachés dans les jardins occidentaux - Alain-Claude Debombourg

Parution : 08/09/2008
Editeur : Ivoire-Clair
ISBN : 2-913882-52-8
EAN13 : 9782913882522
Format : 15 cm x 21 cm
Nb pages : 160
Parmi les plus anciens concepts de l’humanité, le « Jardin » s’est décliné à travers les âges selon des formes allant des plus épurées aux plus sophistiquées, des plus syncrétiques aux plus profanes.
Alors qu’aujourd’hui le concept de « Jardin Planétaire » prend de l’importance, on peut multiplier les comparaisons entre les éléments des jardins et les territoires de notre planète, et ainsi relire symboliquement notre univers.
Parmi les différentes recherches concernant la création et en particulier sur les jardins, celle de Alain-Claude Debombourg est nouvelle et inattendue.
L'auteur développe deux pistes de recherche : l'une sémantique, origine du vocabulaire horticole partagé entre les langues européennes, l'autre à travers l'ésotérisme.
L'Esotérisme a-t-il inspiré Le Nôtre dans sa magnifique composition de Versailles, ou des muses toutes puissantes ont-elles été les inspiratrices du génie humain ?
Le lecteur trouvera ici une recherche inédite qui apporte à notre connaissance de nouvelles pistes de réflexions.

Sommaire
Avant-Propos , , , , , , ,
Première partie , , , , , , ,
Chapitre I , , , , , , ,
Le « jardin », un concept symbolique en lui-même , , , , , , ,
1. Les Celtes, les Germains et les peuplades nordiques véhicules et instigateurs du concept du « jardin » en europe ? , , , , , , ,
2. Le concept du jardin présent dans la toponymie et le vocabulaire contemporains , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
3. La sacralisation de l’espace , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Chapitre II , , , , , , ,
De l’échiquier, image du territoire royal, au jardin de cloître, image du paradis , , , , , , , , , , , , , , ,
1. Du paradis terrestre, de l’échiquier et des quatre continents , , , , , , ,
2. Le cloître de l’abbaye de Saint-Gall comme référence , , , , , , , , , , , , , , ,
3. Du cloître au temple maçonnique, ou «le retour à la sacralisation de l’espace » , , , , , , , , , , , , , , ,
Chapitre III , , , , , , ,
Des fondamentaux dans nos jardins à l’utopie ! , , , , , , ,
Notes , , , , , , ,
Deuxième partie , , , , , , ,
Chapitre I , , , , , , ,
Versailles : jardin d’un initié ? , , , , , , ,
Chapitre II , , , , , , ,
André Le Nôtre , , , , , , ,
Chapitre III , , , , , , ,
Versailles, un jardin étrangement ésotérique , , , , , , ,
1. Les quatre éléments , , , , , , , , , , , , , , ,
2. L’équerre, le compas, ... et les autres outils du compagnon tailleur de pierre , , , , , , , , , , , , , , ,
3. Le delta radieux, l’oeil d’Horus, les chrismes, le nombre « 4 » , , , , , , ,
Chapitre IV , , , , , , ,
Étude interprétative du tracé de Versailles : conclusions personnelles , , , , , , ,
1. Du dragon, du grand canal et du delta lumineux , , , , , , ,
2. Quelle ouverture des branches du compas ? , , , , , , ,
3. Le pentagramme des pythagoriciens , , , , , , ,
4. De l’arbre des Séphiroth , , , , , , ,
5. Du nombre « 4 » , , , , , , ,
Chapitre V
Versailles et nous , , , , , , ,
Notes , , , , , , ,
Bibliographie