Réseaux maçonniques et mondains au siècle des Lumières - André Kervella

Parution : 01/09/2008
Editeur : Véga
ISBN : 978-2-85829-508-1
EAN13 : 9782858295081
Format : 15 cm x 22 cm
Nb pages : 248
La Franc-maçonnerie, société initiatique, est aussi un réseau, et cela dès son origine.
Après son introduction en France, elle se répand très vite dans les cercles mondains de l'élite. Pour la haute société (la jet set de l'époque), il est de bon ton " d'en être ". Bien que les principes maçonniques recommandent plutôt qu'on reste éloigné des agitations sociales, ce sont les mondanités en apparence futiles - salons littéraires, bals, jeux, ordres de société et clubs, dont ces élites sont friandes - qui servent d'antichambre à l'initiation.
C'est ainsi qu'un immense réseau se forme à travers l'Europe, réunissant diplomates, nobles et grands bourgeois. Un réseau qui ne manque pas d'audace, puisque des femmes seront faites maçonnes dès les années 1730. Avec cet ouvrage érudit, l'historien André Kervella nous emmène dans les coulisses de ce XVIIIe siècle mondain, où l'on croise les frères de Louis XVI, les princes de Rohan et même Voltaire, qui " maçonnait " déjà en Champagne bien avant d'être admis à la loge des Neuf Sœurs.
Pourvu de nombreuses notes et références, l'ouvrage s'adresse aussi bien à ceux qui s'intéressent aux débuts de la Franc-maçonnerie française qu'au grand public, qui y découvrira un des aspects trop méconnus de ce siècle des Lumières.