Eloge de la Raison sensible - Michel Maffesoli

Parution : 13/10/2005
Editeur : Table Ronde
ISBN : 2-7103-2819-4
EAN13 : 9782710328193
Format : 11 cm x 18 cm
Nb pages : 278
Face aux fragmentations du champ social, à la dislocation en clans, tribus, groupes sociaux d'un nouveau type, où les liens économiques, culturels et professionnels ne fonctionnent plus comme facteurs d'unité durable, nos grilles traditionnelles de compréhension sont devenues notoirement insuffisantes.
Elles décrivent un monde qui n'existe plus et contribuent, un peu plus chaque jour, à obscurcir notre lecture des phénomènes tels qu'ils se déploient sous nos yeux, parce qu'elles recherchent en eux des finalités, des objectifs, des projets que le plus souvent ils n'ont pas. Il était donc urgent de proposer un " nouveau parti " théorique, un outillage conceptuel rénové capable de traduire les réalités d'aujourd'hui, de rendre compte aussi bien des mouvements de la jeunesse que de la transformation des mœurs ou des réactions, parfois surprenantes, de telles ou telles franges de la société. C'est la tâche à laquelle s'est attelé Michel Maffesoli. L'Eloge de la Raison sensible est un véritable traité de déchiffrement du monde contemporain qui, aux raisons de la Raison raisonnante, oppose les intuitions et les fulgurances de la Raison sensible.
Une manière d'approcher le réel dans sa complexité fluide, de dresser une topographie de l'aléa et de l'incertain, de suivre les lignes de fusion et d'effervescence du social, et de percevoir la rumeur assourdie des redistributions de la vie collective. Livre de méthode, l'Eloge de la Raison sensible pourra aussi se lire comme le nouveau bréviaire de l'esprit du temps.

Sommaire

DEONTOLOGIE
LA RAISON ABSTRAITE
La raison séparée
Critique de l'abstraction
LA RAISON INTERNE
Le ratio-vitalisme
La pensée organique
DU FORMISME
approche du formisme
La forme, la force d'attraction
La forme sociale
PHENOMENOLOGIE
La description
L'intuition
La métaphore
L'EXPERIENCE
Le sens commun
Le vécu

Biographie
Michel Maffesoli est professeur de sociologie à la Sorbonne.
Il est l'auteur, notamment, de Le Temps des tribus (La Petite Vermillon, 2000) et La Transfiguration du politique (La Petite Vermillon, 2002).