Le coeur des arbres - Magali Aimé

Parution : 28/10/2011
Editeur : Dervy
ISBN : 978-2-84454-679-1
EAN13 : 9782844546791
Format : 14 cm x 22 cm
Nb pages : 250
L'olivier, le chêne, l'acacia, une trilogie symbolique, mythique et ancestrale
Pourquoi un ouvrage sur les arbres ? Tout simplement parce que depuis que le monde est monde, l'homme aime la forêt et les bois au point qu'il a souvent lait de l'arbre un emblème : arbre de vie, arbre de la liberté, arbre généalogique, arbre de Noël...
Le choix d'un arbre ou d'un arbuste comme support de symboles religieux, politiques ou moraux a toujours été et reste d'usage dans de nombreuses sociétés anciennes et modernes. Au-delà de tous les rites, de toutes les croyances et des superstitions, l'arbre est indispensable à l'équilibre de la nature et à la survie de la planète. Avec ses racines, son fût et ses branchages. il relie les trois plans du monde - le ciel, la terre et le monde souterrain.
Symbole de vie en perpétuelle évolution. il représente la puissance végétative, animale et spirituelle qui anime le cosmos, il incarne la vie inépuisable, la réalité absolue, le sacré par excellence. Il concentre les idées de fécondité, d'opulence, de santé, d'immortalité ou de jeunesse éternelle. Etudier les arbres, les sentir, les écouter, les aimer, c'est participer activement à la vie et à la régénération de l'univers.
Leur puissance ou leur fragilité sont aussi les nôtres. Cet ouvrage présente une trilogie forte en symbolisme, tradition, culture et imagerie populaire. Avec l'olivier, "premier arbre du monde", le chêne, symbole de puissance et l'acacia, arbre de la connaissance, nous partons pour une balade insolite à travers le temps et la nature.

Biographie

Après un parcours atypique dans le monde de la communication et des médias.
Magali Aimé découvre le symbolisme et la philosophie. Franc-maçonne à la Grande loge féminine depuis plus de 25 ans, elle a publiée aux éditions Dervy les vignes de la franc-maçonnerie, La France conviviale (avec Edmond Outin) et Femme et franc-maçonne.