Les Sens de l'Humain - Léon Nisand

Ouvrage indisponible
Parution : 01/05/1994
Editeur : Detrad aVs
ISBN : 2.905.319.28.3
EAN13 : 9782905319289
Format : 16 cm x 24 cm
Nb pages : 176
Se référant à l’expérience de toute sa vie, Léon NISAND poursuit sur dix chapitres une longue et grave méditation sur la signification des comportements humains, méditation assortie d’un indéfectible espoir.
D’une part, la richesse de son itinéraire d’homme né dans le Judaïsme, de résistant à l’ennemi de la Fiance, de médecin défendant la dignité et les libertés humaines, et d’autre part son déploiement, depuis une trentaine d’années, dans l’humanisme maçonnique ont forgé en lui une sagesse sereine qu’il nous livre comme un testament.
Ce livre se présente sous forme d’une suite d’interrogations auxquelles il apporte des réponses diverses, riches, nuancées, qui nous font longuement réfléchir.
Les différents textes, émaillés de citations, nous permettent de discerner la culture de l’auteur et aussi son accord avec la pensée d’Edgar MORIN dont on retiendra ce thème: “A la différence des religions qui apportent la certitude, je prône la fraternité dans l’incertitude”.
Léon NISAND estime que ce processus devrait s’enclencher par une “reliance” de tous les humains, cette “reliance” déjà expérimentée de façon spectaculaire par la mixité et la mondialisation de l’Ordre Maçonnique International “Le Droit Humain”.
Malgré, et peut-être même à cause de ce qu’il appelle “un métronome inexorable qui semble compter les gouttes de la liberté de vivre”, Léon NISAND s’envole d’une plume lyrique et perspicace vers la beauté de la vie.
Et, la dernière page tournée, peut-être nous interrogeons-nous : à suivre les recherches de “sens” auxquelles se livre Léon NISAND, n’aspirons-nous pas, avec lui, à découvrir l’essence de l’humain?
Puissions-nous être nombreux à nous laisser transporter par ces images magiques qui éveillent des résonances profondes et qui nous font participer à une “célébration de l’humanité”.

Biographie

Léon NISAND, né en 1923 à Strasbourg, s’est distingué par des activités importantes dans la Résistance dans la Région de Toulouse (1942-1943), ensuite dans les Maquis du Tarn et la Campagne d’Alsace en 1944.
Après son doctorat en Médecine en 1950 à Strasbourg, il a participé durant quatre années à des actions humanitaires en Israël. De 1969 à 1971, il a été vice-président national du Mouvement Français Planning Familial et Président de son Comité d’Ethique. Après 35 années d’exercice de la médecine, il s’est retiré afin de pouvoir consacrer toute son activité à l’Ordre Maçonnique Mixte et lnternational “Le Droit Humain”.
il est Officier de la Légion d'Honneur, Croix de Guerre 39-45, Médaillé de la Résistance et Médaillé de la Reconnaissance Française.