La Franc-maçonnerie expliquée par l'image tome 3 - Percy John Harvey

Parution : 06/11/2015
Editeur : Maison de vie
ISBN : 978-2-35599-190-5
EAN13 : 9782355991905
Format : 14 cm x 22,5 cm
Nb pages : 318
Le grade de Maître
Sorte de passerelle entre les loges bleues des trois premiers grades et les loges de Perfection, dites loges vertes, le grade de Maître Maçon est fondé sur le mythe d’Hiram. Maître d’oeuvre du temple de Salomon, Hiram est assassiné par trois compagnons que ronge l’ambition. Retrouvé par les Frères-Maîtres partis à sa recherche grâce à la branche d’acacia plantée sur sa tombe, son cadavre est redressé.
S’agit-il d’une renaissance ou d’une résurrection ? L’auteur répond ici à cette question fondamentale et explicite toutes les subtilités de ce drame rituel qui détermine les différents aspects du symbolisme de ce grade. Achevant la trilogie consacrée à la présentation des trois premiers grades de l’initiation maçonnique, cet ouvrage est fondé sur les mêmes ingrédients que les précédents : une riche iconographie, de nombreux diagrammes explicatifs.
En annexes sont traités plusieurs thèmes éclairant le symbolisme du grade de Maître, tels celui des rites funéraires, de l’anatomie symbolique ou des mystères d’Eleusis. Véritablement novateur dans sa présentation, qui fait une large place à l’image, ce troisième tome de la trilogie est, comme ses deux prédécesseurs, un outil de référence indispensable à toute personne intéressée par le symbolisme maçonnique.

Biographie

Depuis plusieurs années Percy John Harvey construit méthodiquement une oeuvre destinée à montrer au lecteur la cohérence du rite maçonnique au travers de la symbolique des grades, qui constitue l’une des particularités de cette tradition. Après les grades d’Apprenti et de Compagnon, l’auteur entreprend ici de dévoiler les mystères de l’élévation au troisième degré, celui de Maître, et du symbolisme qui lui est attaché.
Sa profonde connaissance de l’iconographie maçonnique lui permet d’éclairer son propos en l’ornant de représentations dont beaucoup étaient, jusqu’à présent, restées inédites en France.