Hiram, et après - Jiri Pragman

Ouvrage indisponible
Parution : 01/10/2007
Editeur : Mémogrames
ISBN : 2 930418 29X
EAN13 : 9782930418292
Format : 11 cm x 15 cm
Nb pages : 160
Ce carnet Hiram, et après ? inaugure la collection Les Carnets d'Hiram co-éditée par Memogrames et le Blog Maçonnique. Cette collection permet de proposer des réflexions ou études autour de la Franc-Maçonnerie, plus particulièrement à propos de thèmes qui ont fait l'objet de Morceaux d'Architecture.
A propos des Carnets d'Hiram
Le genre "Morceau d'Architecture" est un exercice sans doute difficile car le conférencier est souvent limité par le temps, sous peine de lasser peu fraternellement ses Frères ou Soeurs. Pourtant, dans bien des cas, il a accumulé une importante documentation autour du sujet qui l'occupe. Ces Carnets d'Hiram permettront de mettre cette documentation, cette réflexion à disposition d'autres Francs-Maçons voire des profanes intéressés.
Un "jeu" et plus encore...
Le premier carnet est axé autour d'un "Travail de Maître d'un an". Ce type de Travail maçonnique est peu courant mais est pratiqué dans certains Ateliers du Grand Orient de Belgique. Après un an de Maîtrise, les "jeunes" Maîtres sont invités à proposer un Travail devant l'Atelier. Ici, dans un Atelier où le travail collaboratif est encouragé, le Travail a pris la forme d'un Morceau d'Architecture à plusieurs voix, d'un "jeu".
Ce carnet est donc axé sur le jeu rituel présenté par cinq Maîtres d'une Loge du Grand Orient de Belgique en 2005. Ce jeu a été représenté dans plusieurs Ateliers du Grand Orient de Belgique et de la Fédération belge du Droit Humain. Comme d'autres Travaux maçonniques, il a plusieurs fois été remis sur le métier et la réflexion s'est poursuive.
Hiram et après ?
A propos d'Hiram, et après ?
Ce jeu rituel montre que le travail sur un mythe peut prendre une consonance très actuelle... Il s'agit ici de se placer dans l'esprit de travailleurs qui reviennent des funérailles de Maître Hiram et doivent réfléchir à sa succession. Tout naturellement, ces échanges amènent à (se) poser des questions sur le chantier du Temple de Salomon mais aussi sur le fonctionnement démocratique de notre société, la gestion de la Cité et le fonctionnement de la Loge elle-même. Le jeu apporte également une réflexion sur la parole perdue et sur la transmission.
Le carnet est complété par des informations sur le mythe d'Hiram et son utilisation en Franc-Maçonnerie, de réflexions sur le meurtre d'Hiram et d'autres encore sur la parole perdue. L'opéra de Gounod La Reine de Saba utilisé lors de la présentation du jeu rituel est ici présenté.
En complément, le lecteur trouvera une traduction du Livre des Rois et les Chroniques qui évoquent la construction du Temple de Salomon, l'évocation du meurtre d'Hiram dans Le Régulateur du Maçon et, enfin, le texte de Gérard de Nerval Voyage en Orient, Histoire de la Reine du matin et de Soliman, Prince des Génies. Une bibliographie complète ce premier Carnet d'Hiram.