Initiation, rites, sociétés secrètes - Mircea Eliade

Parution : 01/04/1992
Editeur : GALLIMARD
ISBN : 2-07-032696-9
EAN13 : 9782070326969
Format : 11 cm x 18 cm
Nb pages : 282
Naissances mystiques, essai sur quelques types d'initiation  ,
C'est une affirmation courante que le monde moderne, entre autres caractéristiques, se distingue par la disparition de l'initiation.
D'une importance capitale dans les sociétés traditionnelles, l'initiation est pratiquement absente de la société occidentale de nos jours. Certes, les différentes confessions chrétiennes montrent encore, dans une mesure variable, des traces d'un mystère initiatique. Mais le christianisme n'a justement triomphé et n'est devenu religion universelle que parce qu'il s'est libéré du climat des mystères gréco-orientaux et s'est proclamé une religion du salut, accessible à tous. En vue de dégager les divers types d'initiation, Mircea Eliade étudie successivement les rites de puberté dans les sociétés traditionnelles, les cérémonies d'entrée dans les sociétés secrètes, les initiations militaires et chamaniques, les mystères gréco-orientaux, les survivances des motifs initiatiques dans l'Europe chrétienne et, enfin, les rapports entre certains motifs initiatiques et certains thèmes littéraires.
L'auteur conclut sur les mouvements occultistes dans le monde moderne.
Sommaire ,
- Rites de puberté et initiations tribales dans les religions primitives
- Des rites de puberté aux cultes secrets
- Initiations individuelles et sociétés secrètes
- Initiations militaires et initiations chamaniques
- Thèmes initiatiques dans les grandes religions.

Biographie ,
Mircea Eliade, né en Roumanie en 1907, s'installe à Paris après la Seconde Guerre mondiale et enseigne à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes. En 1957, il est nommé professeur au département d'histoire des religions à l'iniversité de Chicago. Jusqu'à sa mort en 1986 il y poursuit son oeuvre d'historien des religions, de philosophe, de poète et de romancier, qui trouve son unité dans une interrogation constante sur le sacré.